Acheter Famille

Maintien du Prêt à Taux Zéro en 2024, une bonne nouvelle pour les primo-accédants en Ille-et-Vilaine !

Retour aux actualités

27 novembre 2023

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est prolongé jusqu’en 2027 et c’est une très bonne nouvelle si vous souhaitez devenir propriétaire ! On vous explique tout ce qui va changer en 2024 pour le PTZ.

Qu’est-ce-que le PTZ (Prêt à taux Zéro) ?

Le PTZ est un prêt à taux zéro, mis en place par l’Etat pour favoriser l’accès à la propriété aux ménages modestes. C’est un prêt sur lequel vous ne payez pas d’intérêts, vous ne remboursez que le capital emprunté.

Offre parrainage

Pour en bénéficier, vous devez respecter des critères de ressources et son montant dépend également d’autres éléments comme la composition du foyer et la zone géographique du logement que vous souhaitez acheter.

Quelles évolutions du PTZ en 2024 ?

Les nouveaux plafonds constituent l’un des changements majeurs du PTZ 2024. Ces derniers ont été rehaussés afin de permettre à davantage de foyers de bénéficier de ce prêt aidé mis en place par l’État.

Une quatrième tranche a donc été spécialement créée pour inclure des ménages bénéficiant de revenus plus importants. Plus de 6 millions de ménages supplémentaires vont pouvoir profiter du PTZ en 2024.

L’autre évolution majeure est la quotité maximale prise en charge par l’État, elle passe de 40 % à 50 %.

Tableau des nouveaux plafonds de revenus du PTZ 2024

NB de personnes destinées à occuper le logement

Zone B1 (Rennes)

Zone B2

Zone C

1

34 500€

31 500€

28 500€

2

48 300€

44 100€

39 900€

3

58 700€

53 600€

48 500€

4

69 100€

63 100€

57 100€

5

79 500€

72 600€

65 700€

6

89 900€

82 100€

74 300€

7

100 300€

91 600€

82 900€

8 et plus

110 700€

101 100€

91 500€

Pour savoir si vous êtes éligible au dispositif, pensez à vérifier votre niveau de revenus en fonction de la zone ciblée pour votre projet d’achat immobilier. Les revenus fiscaux à prendre en compte sont ceux de l’année N-2, c’est-à-dire deux ans avant la demande de PTZ. Ainsi, pour une demande de PTZ en 2024, il s’agit des revenus fiscaux de référence de 2022, inscrits sur l’avis d’imposition de 2023.

De plus, le PTZ a été recentré pour l’acquisition d’un logement neuf dans un « bâtiment d’habitation collectif » situé dans une commune classée A ou B1 uniquement. Toutefois, l’acquisition d’un logement neuf en PSLA ou en BRS n’est pas concerné par ce recentrage, il sera donc possible de continuer à bénéficier d’un PTZ sur l’ensemble du territoire et pour tout type de logement neuf et ce, jusqu’à la fin 2027.

Perspective 3D Rennes Urbem

Revalorisation des plafonds de revenus PSLA et BRS

À partir du 1er janvier 2024, les plafonds de revenus exigés pour les primo-accédants de logements en BRS ou en PSLA devraient s’alignés sur ceux du PLS accession, ce qui rendra davantage de ménages éligibles.

Complétez votre financement grâce au Prêt Action Logement

Le Prêt Action Logement (PAL) permet également de bénéficier d’un taux attractif pour financer une partie de votre projet d’achat immobilier. Il est destiné aux primo-accédants pour l’acquisition d’une résidence principale.

Réservé aux salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole de plus de 10 personnes, il doit être remboursé dans les 25 années qui suivent son octroi. Ce prêt est accordé à un taux fixe de 1 % hors assurance et son montant est de 30 000 € maximum dans la limite de 40 % du coût total de l’opération.

Programme immobilier